« S’ils doutent encore et encore, s’ils observent beaucoup et s’ils sont passionnés par la microbiologie, alors un jour, peut-être, ils feront un bon vin ».
– Jules Chauvet

D’abord, chez Caaaaaaat on parle de vin « nature » plutôt que de vin « naturel », parce que par définition le vin est un produit culturel. Oui, le vin ne se trouve pas naturellement dans la nature, il nécessite l’intervention de la vigneronne, du vigneron, pour naître du raisin (naturel lui !).

Simplement dit, le vin nature est un vin produit le plus naturellement possible :
– Pas de produits de synthèse : ni dans les vignes, ni au chai, nulle part
– Des vendanges manuelles
– Un taux de soufre/SO2 total inférieur à 40mg/L

Et si tu veux en savoir plus, on a écrit un article dédié, par ici.

Le dioxyde de soufre est un gaz sans couleur, à l’odeur pénétrante à l’état naturel, discrète lorsque dissoute dans un liquide.

Tous les produits fermentés contiennent du dioxyde de soufre. C’est un processus naturel issu de la fermentation. Le soufre est un conservateur naturellement présent dans les produits fermentés.

Ça va tu suis ?

Pour le vin, on parle de sulfites. Même dans des vins non sulfités, on peut en trouver jusqu’à 20 milligrammes par litre (20gr/L), car des sulfites sont naturellement produits par les levures lors de la vinification. C’est pour cela que les vins « sans soufre » n’existent pas et que l’on parle de vins « sans soufre ajouté ».

Et comme le soufre et les sulfites sont un vaste sujet, on continue à t’en parler par-là.

Faire du vin nature, c’est peindre un Rembrandt ! Oui, rien que ça.

Produire un vin nature demande temps, énergie, moindre rendement, tri des raisins (pour éviter les mauvaises bactéries, donc l’usage déséquilibré de… soufre). Produire un vin nature implique des coûts plus élevés, c’est logique !

Plus on veut faire bien, plus cela prend du temps, plus c’est coûteux (même si on aimerait qu’il en soit autrement, « le temps, c’est de l’argent » a dit la tête du monsieur des billets de 100 dollars). Le soin apporté à la terre implique plus de personnel pour travailler les sols, organiser les traitements organiques, trier les raisins, vinifier avec soin. C’est un tout autre monde : les vins requièrent plus de ressources financières et moins de ressources environnementales. En d’autres termes, ça fait mal à la bourse et du bien à la Planète !

Si tu t’intéresses aux vins natures, c’est que tu es déjà un minimum informé. Allons plus loin, ensemble, main dans la main, tout ça tout ça.

Le vin nature est un mode de pensée, un mode de vie. C’est un questionnement sur la manière de vivre, sur notre place sur Terre. Le vin nature est libre, il se montre à nu, sans additifs, sans correctifs, il se dévoile avec ses qualités et ses défauts (contrairement à l’Homme, il n’en a pas toujours !).

On te parlait d’écoblanchiment/greenwashing, on peut t’aider à le contrer avec quelques clés de compréhension dans cet article.

Tous au moins 3 ans ! Et si tu veux en garder, alors on te recommande de mettre du Karate Caaaaaaat de côté. Sois fou de vin comme nous : goûte une bouteille tous les ans, pendant 10 ans, pour apprécier son évolution dans le temps.

Chaque vin de la collection Caaaaaaat est vinifié, mis en bouteille, étiqueté et mis en carton chez la vigneronne/le vigneron partenaire.

Oui et non !

Grâce à notre partenaire logistique (gros câlin à lui), on te livre partout en France métropolitaine, en Corse, et en Belgique. Si tu préfères parler aux cavistes ou boire notre vin au restaurant ou accoudé à un bar, regarde la liste de nos points de vente, on en sera ravi, on aime les cavistes et les restaurateurs.

Pour les autres pays, nous avons parfois des relais, parfois pas encore. Demande-nous, on te répondra. Et si tu peux nous aider à trouver un nouveau relais, on t’enverra un beau cadeau.

Premièrement, parce que les supernovas sont des explosions interstellaires exceptionnelles. Elles dégagent du gaz et de la poussière chauffés à des millions de degrés, créant ainsi de superbes couleurs. Les couleurs bleues et vertes viennent de l’émission de rayons X par du gaz chauffé à des millions de degrés suite aux déflagrations générées par l’explosion de la supernova. Le rouge représente de la poussière brûlante et le jaune de jeunes étoiles, tous deux détectés aux infrarouges.

Deuxièmement, les chats sont spatiaux spéciaux. Ce qui nous questionne : sont-ils des extraterrestres propulsés des confins de la galaxie par l’explosion de la supernova Kitty Cat ?